Visites commentées

INFORMATIONS   PRATIQUES

Office de Tourisme d’Etaples    03 21 09 02 45

groupes@etaples-tourisme.com

Tarifs :

2 €  / enfant (4-12 ans)    3 € / adulte

Gratuité pour les accompagnateurs (1 pour 10).

Les visites durent environ 1h30 et sont accessibles à partir de 8 ans.

Il est nécessaire de reprendre le bus pour se rendre au cimetière britannique, à 2 km sur la route de Boulogne-sur-Mer (D 940). Des places de parking sont aménagées de chaque côté de la route pour s’y garer.

Dossier pédagogique Visites commentées

 

VISITE COMMENTEE DU CIMETIERE BRITANNIQUE

Etaples accueille au cours de la Première Guerre mondiale le plus grand camp britannique sur le continent. En raison de sa position stratégique, Etaples est le centre d’une zone logistique de première importance pour les forces britanniques qui y entraînent leurs soldats et les soignent à leur retour du front. Très vite, avec les premiers décès, il est nécessaire de construire un cimetière. Les premières funérailles eurent lieu le 13 mai 1915. Le cimetière fut ensuite agrandi jusqu’à atteindre six hectares : c’est le plus grand cimetière militaire du Commonwealth en France.

10 729 sépultures de soldats de l’Empire Britannique y surplombent la Canche, ainsi que 658 tombes de soldats allemands, celles de quatre infirmières tuées lors des bombardements aériens en 1918 et la tombe d’un ouvrier chinois. Toutes les forces de l’Empire Britannique engagées dans le conflit y sont représentées : Anglaises, Ecossaises, Canadiennes, Africaines du Sud, Australiennes, Néo-Zélandaises, Indiennes…

Description de la visite (1h30) :

La visite du cimetière britannique se décompose en deux temps. Dans un premier temps (1/2 h), un guide accueille le groupe à l’Office du Tourisme et présente à l’aide de photographies et de cartes (diaporama) le camp britannique installé à Etaples pendant la Première Guerre mondiale, l’installation des hôpitaux et du cimetière.

Ensuite le groupe se rend au cimetière (à 2 km, le bus peut se garer sur le parking attenant) ; le guide montre les tombes des soldats britanniques, des soldats allemands, des infirmières et des troupes coloniales. Il apporte des anecdotes et des explications sur l’architecture du monument commémoratif, sur la conception des cimetières du Commonwealth, sur les annotations gravées sur les tombes…

 

Sans titre [640x480]

cimetiere_anglais-01 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VISITE DANS LA VILLE : L’ECOLE DES PEINTRES

A la fin du XIXème siècle, plus de deux cents artistes de toutes nationalités (Anglais, Australiens, Allemands, Ecossais, Américains…) découvrent la ville d’Etaples et les localités voisines et décident de s’y poser, pour un temps plus ou moins long. La « colonie étaploise » connaît son apogée entre 1880 et 1914. Le développement des voies ferrées et la création de la gare d’Etaples à partir de 1847permettent l’accès à la côte depuis Paris en quelques heures. Les paysages, les lumières et le pittoresque de la Côte d’Opale enchantent les artistes. Les artistes évoluent par groupes d’amis, s’invitent, organisent des voyages ensemble, participent aux salons et finissent par former une véritable colonie étaploise d’artistes. 

Eugène Chigot, tête de file du mouvement artistique, met en place un salon le 7 août 1892. La « Société des amis des arts » rassemble 45 artistes, 83 toiles, 12 dessins, 7 sculptures. Ce salon se tiendra à Etaples jusqu’en 1900, puis au Touquet jusqu’en 1914.

Ce mouvement artistique sera interrompu par la Première Guerre mondiale, bien que certains artistes restent en France et soutiennent la Croix-Rouge.

Description de la visite (1h30)

Dans un premier temps, un guide accueille le groupe à l’Office du Tourisme et présente à l’aide de photographies, de reproductions de tableaux (diaporama d’1/2 h) le contexte de l’installation des peintres, les principaux artistes, leurs œuvres.

Ensuite le groupe part visiter la ville à la découverte des principaux lieux fréquentés par les artistes et leurs sources d’inspiration : l’ancien hôtel Ioos, le moulin Cousin, le port, la Halle à la Criée, la grande place, la baie de Canche…

T 2011.1.2     BD [640x480]

 

 

 

 

 

 

Charles Boutwood (1856-1941) Coastal Scene with figures

VISITE HISTORIQUE DE LA VILLE D’ETAPLES

Dès la Préhistoire, l’homme occupe le territoire où se situe aujourd’hui la ville d’Etaples. Puis Stapula devient une agglomération prospère à l’époque gallo-romaine. Elle se développe à l’époque carolingienne (au VIIIème siècle) grâce aux transactions avec les pays de l’Europe du Nord. Elle est ensuite victime de l’invasion des Vikings danois attirés par la richesse du port voisin Quentovic. En 1172, Mathieu d’Alsace, comte de Boulogne, y construit une forteresse. Etaples subit des sièges pendant la guerre de Cent ans (1337-1453). Signé le 3 novembre 1492, le traité d’Etaples entre Charles XVII et Henri VII d’Angleterre est le premier traité entre la France et l’Angleterre depuis la fin de la guerre. En 1450, le philosophe, mathématicien et théologien Jacques Lefevre naît à Etaples. Il s’illustre notamment par la traduction de la bible.

De 1803 à 1805, Napoléon installe des troupes à Etaples pour préparer son projet d’invasion de l’Angleterre. La ville se développe rapidement au cours de ce siècle (gare, quai, pont sur la Canche, halle…). A la fin du siècle près de deux cents peintres de nationalités différentes séjournent dans la ville ou ses environs, attirés par la lumière de la baie de Canche. Au début du vingtième siècle, près de cents bateaux de pêche accostent à Etaples. Pendant la Première Guerre mondiale, l’armée britannique y installe un camp d’entraînement très vite complété par des hôpitaux. La ville est bombardée par l’ennemi, qui vise les installations militaires. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Etaples connaît l’occupation allemande. Elle est à nouveau la cible de bombardements. Après la guerre, la halle aux poissons est abandonnée, les pêcheurs partent progressivement accoster au port de Boulogne.

Description de la visite (1h30) :

Dans un premier temps, un guide accueille le groupe à l’Office du Tourisme et retrace rapidement à l’aide d’illustrations et de photographies le passé de la ville (diaporama d’1/2 h).

Le groupe part ensuite à la découverte de la ville et des lieux emblématiques témoins de ce riche passé. Divers thèmes historiques et architecturaux sont abordés : les églises, les ponts, le moulin Cousin, la place des Cronquelets, la Grande place, l’hôtel de ville, Jacques Lefevre, le port et son quai, le calvaire…

 téléchargement

 

 

Le musée quentovic fait partie des musée de France, situé à 62630 - Etaples sur mer - Venez découvrir nos collections : Géologie, Archéologie, Archéologie Nautique, Première guerre mondiale et passer un bon moment en famille ou entre amis. Tel : 03 21 94 02 47 - musee-quentovic@etaples-sur-mer.net
Designed by WordPress themes, thanks to: WordPress blog themes, LizardThemes.com and Word Press themes