Archéologie

archeologie1_0 :puce: L’occupation humaine est attestée dès le Paléolithique ancien. Les outils retrouvés (site de Bagarre vers 240 000 ans) nous permettent d’imaginer la vie de ces chasseurs nomades, Neandertal puis Cro-Magnon, qui suivaient et piégeaient des animaux tels que les rennes, les aurochs, les mammouths…

Experts en taille de silex, il faut imaginer qu’ils savaient également manier le feu, coudre le cuir, travailler l’os et le bois. Au Néolithique, les hommes s’installent dans des villages (structures retrouvées aux Sablins vers -3700 ans), exploitent les ressources de la mer dont le niveau a remonté en raison de la fonte des glaciers et vivent de l’agriculture et de l’élevage. Ces agriculteurs-éleveurs utilisent des outils de plus en plus spécialisés (voir les reconstitutions de pics, haches, tranchets…), chassent à l’arc et développent un important artisanat (tissage, vannerie, céramiques).

 

 

 

 

:puce: La découverte de la métallurgie vers 2000 avant J.-C. apporte un changement de mode de vie important : les outils en bronze, puis en fer, plus solides, sont reproduits à volonté grâce aux moules de fabrication. A la même époque, l’exploitation du sel de mer, importante monnaie d’échange, leur apporte une source de revenus non négligeables. Les sociétés se hiérarchisent avec l’apparition de castes de guerriers et de cultes complexes, sur ce territoire bientôt contrôlé par les Morins.

 

:puce: Après la conquête des Gaules par Jules César en 57 avant J.-C., archeologie2l’influence de la civilisation romaine sera visible à Stapula, qui est le nom antique d’Etaples, par une urbanisation plus développée (routes, édifices dont les fondations sont en pierres) et plusieurs agglomérations (vicus) apparaissent sur le site actuel de la ville. Durant la « pax romana », le commerce est florissant : les fouilles ont dégagées de fins vases noirs décorés, de belles poteries sigillées rouges, des fibules qui servaient à fixer les vêtements (moulées et décorées par incisions ou incrustations), des bijoux de verre ou d’ambre ainsi que des épingles en os…

A cet âge d’or du port antique situé à l’embouchure de la Canche, succède une période de troubles, attestée par l’enfouissement du trésor monétaire, trouvé dans les années 1960, et la disparition progressive des structures de l’Empire gallo-romain.

Ce sont les souverains mérovingiens (Ve-VIIIe siècles) puis carolingiens (VIIIe – Xe siècles) qui vont affirmer leur pouvoir, alors que le port de Quentovic, situé semble-t-il en amont de la Canche, devient l’un des ports les plus importants du royaume. La frappe de monnaie mentionnant Quentovic sous Charles le Chauve prouve l’importance qu’avait ce port pour les échanges commerciaux avec le Nord de l’Europe.

Le musée quentovic fait partie des musée de France, situé à 62630 - Etaples sur mer - Venez découvrir nos collections : Géologie, Archéologie, Archéologie Nautique, Première guerre mondiale et passer un bon moment en famille ou entre amis. Tel : 03 21 94 02 47 - musee-quentovic@etaples-sur-mer.net
Designed by WordPress themes, thanks to: WordPress blog themes, LizardThemes.com and Word Press themes